À notre sujet

« Une ville entre en guerre », un projet de la University of Victoria (UVic), a reçu une généreuse subvention d’Anciens Combattants Canada. À l’été 2013, une équipe d’étudiants en histoire a élaboré la structure du site et recueilli les données initiales qui ont alimenté les archives en ligne et la base de données contenant les états de service des soldats. De plus, l’équipe a conçu du matériel pédagogique pour les programmes d’histoire du secondaire. De 2014 à 2018, le site offrira une plateforme pour la publication en ligne de nouvelles recherches sur les villes canadiennes pendant la Grande Guerre.

L’équipe de conception

Ce site est le résultat du travail d’une équipe dont tous les membres ont contribué à la collecte d’archives ainsi qu’à sa conception et sa rédaction. Les principaux auteurs sont identifiés ci-après.

imageshort

Jim Kempling, chargé de projet

Jim poursuit des études doctorales et s’intéresse à l’histoire canadienne, militaire et numérique. Son mémoire de maîtrise, publié sous la forme d’un site web intitulé Birth of a Regiment (http://www.birthofaregiment.com/) présente une étude du régiment canadien d’infanterie légère, le Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, pendant la Grande Guerre.

 

Ashley Forseille, archiviste numérique

Ashley détient un baccalauréat en histoire et sociologie de la Thompson Rivers University et une maîtrise en histoire canadienne de UVic. Elle poursuit une carrière comme technicienne d’archives et chercheuse indépendante (elle se spécialise en histoire locale, en genre et en religion). Elle s’est impliquée dans ce projet parce qu’elle s’intéresse à la préservation numérique des archives comme moyen d’offrir un meilleur accès au matériel de recherche. Vous pouvez la joindre à ashleyforseille@gmail.com.

 

Jeremy Buddenhagen, responsable du matériel pédagogique

Jeremy détient un B.A. de UVic et rédige présentement son mémoire de maîtrise. Sa recherche porte sur l’histoire de l’espionnage et de la sécurité nationale exercés par les forces policières coloniales. Jeremy est actif en histoire numérique et montre un réel intérêt envers la pédagogique numérique. 

Greg Newton, conseiller technique, Humanities Computing and Media Centre

Françoise McNeil (traductrice) et Marie Gagnon (réviseure) – L’équipe de traduction

Françoise et Marie forment une équipe linguistique spécialisée en sciences humaines, plus particulièrement en histoire. Depuis 2003, elles ont notamment collaboré avec le Département d’histoire de UVic (Les Grands Mystères de l’histoire canadienne et Une ville entre en guerre), le Département d’éducation de UBC (THEN/HiER et Le Projet de la pensée historique), l’Université Bishop’s (la Revue d’études des Cantons-de-l’Est), la Revue d’histoire de l’Amérique française et le Centre de réadaptation Estrie / Réseau Planetree Québec (humanisation des soins de santé). Elles font la traduction, la révision et la correction d’épreuves de sources, d’études, de leçons, de matériel pédagogique et promotionnel. Vous pouvez les joindre à francoise.mcneil@cgocable.ca.

Hannah Anderson, chercheuse

Hannah termine un baccalauréat spécialisé en histoire avec une mineure en philosophie. Elle a travaillé à titre de bénévole et d’employée dans plusieurs musées de l’île de Vancouver. Ses intérêts de recherche incluent l’histoire de la Colombie-Britannique, l’histoire des femmes et l’histoire des États-Unis. Vous pouvez la joindre à handerson1776@gmail.com.

 

Ben Fast, chercheur

Ben commence sa cinquième année du baccalauréat spécialisé en histoire à UVic. Musicien, photographe et voyageur passionné, il a joué pour le UVic Cricket Club pendant deux ans. Il a travaillé dans des musées à travers le monde et espère voyager à nouveau très bientôt. C’est à titre d’étudiant en régime coop que Ben est arrivé au projet Une ville entre en guerre. Son intérêt pour le sujet s’est éveillé alors qu’il étudiait la relation entre la guerre et la religion à l’ère moderne. Vous pouvez le joindre à benfastbf@gmail.com.

 

Kirsten Hurworth, chercheuse

Kirsten poursuit des études pour l’obtention d’un baccalauréat en histoire et anglais à UVic. Par la suite, elle a l’intention d’entreprendre un baccalauréat en éducation.

Nos alliés 

Ce site a vu le jour grâce à la collaboration et au soutien de l’ensemble d’une communauté, notamment des archives locales, des familles et des personnes qui ont généreusement partagé leurs mémoires et des documents d’archives. Si vous avez des lettres, des photos, des journaux intimes, des coupures de journaux ou tout autre matériel que vous souhaiteriez partager, nous aimerions beaucoup travailler avec vous. Pour voir une liste complète de nos alliés, cliquez ici.

La recherche en continu

Bien que la première ville à faire l’objet d’une recherche ait été Victoria, nous espérons de tout cœur que d’autres villes canadiennes se joindront à notre projet au cours des prochains mois. Notre site offre aux étudiants du baccalauréat, de la maîtrise et du doctorat la possibilité de publier en ligne leurs recherches sur les communautés canadiennes au cours de la Grande Guerre. Parallèlement, nous faciliterons le partage de sources en ajoutant à notre site les nouvelles sources découvertes grâce aux travaux de recherche. Afin d’assurer que l’accès soit le plus ouvert possible, tout matériel original publié sur ce site sauf que tout  matériel de Royal BC Museum and Archives sera accessible et couvert par une licence Creative Commons. Au cours des quatre prochaines années, nous nous attendons à ce qu’à eux seuls, les étudiants de UVic ajoutent une vingtaine de sites abordant une microhistoire en lien avec notre site. Vous pouvez nous aider à promouvoir notre projet en parlant de notre site avec votre entourage. Afin de nous aider à atteindre un public plus vaste, vous pouvez aussi copier et mettre en ligne une des affiches au bas de cette page.

Joignez-vous à nous

Si vous désirez vous joindre à notre projet de recherche ou à une équipe d’étudiants travaillant à la conception d’un site web, contactez Jim Kempling à jimk@uvic.ca.